Journée mondiale des réfugiés: Sant’Egidio propose d’ouvrir un couloir humanitaire européen pour des réfugiés en Libye

19 juin 2019

Dans le cadre de la journée des réfugiés de l’ONU qui se tiendra demain le 20 juin 2019, la Communauté de Sant’Egidio lance une proposition visant à ouvrir un couloir  humanitaire européen.

L’objectif est d’amener légalement 50 000 réfugiés vulnérables des camps d’horreur libyens vers tous les pays de l’UE qui souhaitent y participer. Le projet devrait avoir abouti et être réalisé d’ici deux ans.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a déjà manifesté son intérêt pour cette proposition.

La communauté de Sant’Egidio bénéficie d’une solide expérience dans le domaine des couloirs humanitaires. Ceux-ci constituent des voies d’accès sûres et légales vers l’Europe pour des réfugiés vulnérables. Le modèle assure la sécurité des réfugiés qui ne sont plus obligés de risquer leur vie sur des routes dangereuses ou de s’en remettre à des trafiquants d’êtres humains. Le modèle offre en outre aux pays d’accueil l’avantage que les candidats demandeurs d’asile ont fait l’objet d’un screening  préalable.

Au cours des deux dernières années, plus de 2 500 réfugiés provenant du Liban, de la Turquie et de l’Éthiopie ont ainsi été amenés par avion en Italie, en France et en Belgique.

Dans le cadre de ce projet, notre pays a accueilli 150 réfugiés syriens vulnérables au cours de l’année dernière. Presque tous ont depuis été reconnus comme réfugiés et sont aidés dans leur trajet d’intégration par les communautés religieuses de tous les cultes reconnus, notamment par les paroisses catholiques en collaboration avec Caritas. Le projet a été entièrement financé par le biais de fonds privés. (private sponsorship)

Demain, 20 juin, c’est  la Journée mondiale des réfugiés, pendant laquelle les Nations-Unies attirent l’attention sur ceux et celles  qui sont contraints de quitter leur pays en quête de paix et de sécurité.

Ce soir, jeudi 19 juin, à 20 heures, Sant’Egidio organise à Anvers une prière œcuménique et multilingue avec et pour les réfugiés dans l’église Saint Charles Borromée (Conscienceplein).

Nous souhaitons en particulier commémorer les personnes décédées au cours de leur voyage vers une vie meilleure. Sant’Egidio a calculé qu’au cours des trois dernières décennies, au moins 38 000 hommes, femmes et enfants ont été tués au cours de leur «voyage d’espoir» vers l’ Europe.