Visite de Marco Impagliazzo en Belgique

17 février 2020

Du 14 au 16 février 2020, Marco Impagliazzo, qui vient de commencer un nouveau mandat de 5 ans comme Président de Sant’Egidio, était en visite en Belgique.

Vendredi 14 février, il a rencontré les Jeunes pour la paix à Anvers. Il s’est adressé à eux en vue de la grande rencontre de Youth for Peace, à Amsterdam, du 28 au 30 août 2020, en disant : « Continuer ce que vous faites. Vous avez déjà montré que la réalité peut changer. Vous pouvez découvrir les histoires de ceux qui vivent dans la pauvreté et être leurs ambassadeurs. »

Le samedi 15 février, Marco Impagliazzo a rendu visite aux services de Sant’Egidio qui sont nés, ces dernières années, dans la périphérie d’Anvers, à savoir dans les quartiers de Borgerhout, Merksem, Hoboken et Linkeroever. Il y a rencontré des enfants de l’Ecole de la paix, des personnes âgées du mouvement « Vive les aînés », les jeunes des « Friends » et les « Amici », des personnes porteuses d’un handicap. Dans le quartier de Linkeroever, il s’est rendu au centre « Laudato Si » et a échangé avec de nombreux collaborateurs engagés dans les actions de solidarité, de cohésion sociale et de développement durable. Pour chacun, il a eu des paroles d’encouragement et d’amitié.

Dans le quartier de Merksem, Marco a dit : « En entendant vos témoignages, je pensais : est-ce le paradis sur terre ? Le paradis se trouverait-il à Merksem ? Peut-être bien ! La rencontre d’aujourd’hui est un peu comme le paradis. Il y a de la place pour tout le monde. Il existe des différences entre nous, mais elles ne sont pas une cause de conflit. Chacun a son histoire et sa vie, mais nous vivons ensemble dans la joie, en paix et en harmonie. Ceux qui ont plus de difficultés à se déplacer sont soutenus par ceux qui sont physiquement plus forts, comme les jeunes. Mais, des personnes âgées sont aussi présentes et aident, à leur tour, d’autres personnes. C’est l’histoire de la Communauté qui n’arrête pas de grandir et de sortir à la rencontre des gens. Nous ne pouvons jamais garder la Communauté pour nous-même. Chacun a la responsabilité de faire connaître ce paradis à d’autres ».

Le dimanche 16 février, il était présent, à Bruxelles, lors de la célébration pour le 52ème anniversaire de Sant’Egidio. A la fin de l’eucharistie, présidée par l’évêque de Liège, Mgr Jean-Pierre Delville, il a déclaré : « Ici, à Bruxelles, capitale de l’Europe, nous gardons à l’esprit le rêve de construire un monde sans haine, sans conflit et sans guerre. C’est un objectif que Sant’Egidio a toujours cherché à réaliser, car nous savons combien la haine et la division entre les gens peuvent faire du mal, en particulier aux plus pauvres. (…) Nous avons fait l’expérience de la force de l’Evangile, comme une force de paix, de réconciliation et d’amitié. En fêtant ce bel anniversaire, je veux vous dire que la force de l’Evangile et de l’amour pour les pauvres, ainsi que la paix, restent les fondements du travail de Sant’Egidio. Ce n’est pas le programme d’une ONG ou d’une œuvre de charité. C’est un chemin humain et évangélique de femmes et d’hommes qui veulent offrir leur contribution pour construire un monde meilleur. »

Jeunes pour la paix

 

Bruxelles

 

Borgerhout 

 

Merksem

 

Hoboken

 

Linkeroever

 

Centrum

 

Amici, Coffee & Books