National

IMG_0207
Img_0034
DSC_6337

Le ComitĂ© “Together in Peace,”  a rassemblĂ© en 2018 sur initiative de Sant’Egidio tous les Ă©chelons supĂ©rieurs et autres exĂ©cutifs des idĂ©ologies/religions: non pas pour Ă©tablir des dĂ©clarations, mais bien pour travailler ensemble afin d’oeuvrer Ă  des initiatives concrĂštes.

 

AprĂšs les actes de terrorisme Ă  Paris en 2015, le comitĂ© a appelĂ© Ă  une marche pour la Paix Ă  Bruxelles; marche Ă  laquelle plus de 4 000 personnes ont participĂ©. En 2016, un mois aprĂšs les attentats de Bruxelles et de Zaventem, le ComitĂ© a organisĂ© un tournoi de football , “Football for Peace,” sur la place communale de Molenbeek. En 2017, l’initiative “Bridges for Peace,” a vu le jour; initiative  au sein de laquelle 300 Ă©coliers de Bruxelles ont visitĂ© les diffĂ©rents centres de culte.

 

En 2018, le ComitĂ© s’est engagĂ© pour la rĂ©alisation du “Couloir Humanitaire.”

 

Pour plus d’info: www.togetherinpeace.be

DSC_7533
unnamed (2)
unnamed (1)

En date du 22 Novembre 2017, la CommunautĂ© de Sant’Egidio, en partenariat avec l’exĂ©cutif des autres cultes reconnus en Belgique, a signĂ© une dĂ©claration d’intention avec le SecrĂ©taire d’Etat Ă  l’Asile et Ă  la Migration qui comporte un accord pour instituer un “Couloir Humanitaire.”

 

Sur cette base, en 2018, 150 rĂ©fugiĂ©s syriens sont venus en avion depuis la Turquie ou depuis le Liban vers la Belgique munis d’un visa humanitaire. Notre pays leur donne l’asile afin qu’ils puissent construire une nouvelle vie ici. Pendant la durĂ©e de la procĂ©dure d’asile, ils ne seront pas pris en charge par Fedasil mais bien par les organisations et  par les communautĂ©s religieuses Ă  travers toute la Belgique. Les evĂȘchĂ©s catholiques, en coopĂ©ration avec Caritas, assument le volet le plus important en matiĂšre d’acceuil. Les Ă©glises protestantes-Ă©vangĂ©liques, orthodoxes  et  anglicanes ainsi que les communautĂ©s  juives et islamiques contribuent Ă©galement Ă  l’acceuil. Par ce biais, ce projet est l’illustration mĂȘme d’une unique coopĂ©ration au sein des Ă©glises et interreligieuse. Les 150 refugiĂ©s syriens ont Ă©tĂ© identifiĂ© Ă  travers des critĂšres de “vulnĂ©rabilitĂ©.” Il s’agit principalement de familles avec des enfants, mais Ă©galement de personnes agĂ©es ou ayant une condition mĂ©dicale problĂ©matique. Le lien avec la Belgique a aussi Ă©tĂ© analysĂ©. Il s’agit d’un groupe mixte, toutes confessions confondues.

 

Pour la CommunautĂ© de Sant’Egidio, il s’agit de la seule alternative sensĂ©e Ă  la politique europĂ©enne  d’asile dĂ©sordonnĂ©e actuelle. Les frontiĂšres sont fermĂ©es, on effraie les rĂ©fugiĂ©s ou ils sont repoussĂ©s
 Seuls ceux qui parviennent Ă  mettre le pied sur le sol europĂ©en peuvent demander l’asile. En pratique, il s’agit des survivants, des plus forts, alors que les plus faibles dĂ©cĂšdent pendant leur voyage ou ne prennent pas la route. Une politique d’asile humaine doit donner prioritĂ© aux plus faibles et Ă  ceux qui ont besoin de protection.